La naissance

Il y a quelques années j’ai eu le plaisir de rencontrer Michel CLERC dit Mick, chez Pierre TURC.

Ils étaient en pleine forme les 2 amis et Mick m’avait confié un texte qui racontait la naissance ….. des troglodytes.

Isabelle

Écouter les anciens autour d’une table a du bon !

LA NAISSANCE DU GROUPE SPELEO LES TROGLODYTES A LA MJC de Novel (première partie)

Au lycée Berthollet en 1962, Mme Coudray professeur d’histoire & géo, demande à ses élèves des volontaires pour une étude sur une grotte préhistorique au Mont Veyrier appelée le « trou du renard ». J’acceptai, ce fut la révélation. Un an plus tard un petit groupe de 5 jeunes appelés « les solitaires » voyait le jour avec Daniel Dunant, Christian Mariat, Michel Clerc, Christian Lecoche et Eric Moutin. La MJC de Novel n’existait pas encore, notre lieu de rencontre se situait dans un cabanon posé sur un terrain vague dans l’ancien camp de prisonniers allemand de Novel (en face de Coma moto actuel).

1965, la construction de la MJC allait commencer, nous rencontrons alors son futur directeur Daniel Sonzini, le courant passa très vite, il avait la charge de mettre en place des activités diverses : poterie, gym, théâtre, montagne … et pourquoi pas la spéléologie. Il faut dire qu’à l’époque de mes 16 ans les jeunes vivaient dans la rue et tout restait à créer côté culturel.

Le petit groupe intégra donc la MJC de Novel 1966/1967, nos déplacements étaient effectués en mobylettes ou en stop (plus tard, nous allions rencontrer Michel Quoturel, futur président Vives. Maintenant que tout était en place, il fallait trouver un nom, c’est Christian Mariat qui proposa le « groupe spéléo des troglodytes de la MJC de Novel » à la place des « Solitaires ».

Notre domaine était principalement le Semnoz en collaboration avec la MJC du Havre. Vers les années 66-67 le club comptait une quinzaine de jeunes, nous allions migrer sur le Parmelan, terrain laissé libre par les éclaireurs de France (Garcia), les ratoulives (la taupe), le SCA (JC Espinasse) qui travaillait sur les rochers de Leschaux. A partir de là, révolution dans la technique spéléo, fini les échelles alu et les spéléos à chaque relai et sommets de puits pour l’assurance … l’exploration était beaucoup plus rapide avec les descendeurs Peltz et Jumar.

Dans les années 70 un très gros travail a été effectué avec Pierre Turc (nouveau président en remplacement de Vives et de Michel Quoturel). C’est pendant cette décennie qu’une grande partie du réseau actif du Parmelan allait être découvert. De mon côté je lâchais un peu la spéléo traditionnelle pour la plongée souterraine avec le GEHSS sur Banges, Morette en tant que troglodyte détaché puis avec l’association Spéléonaute du Semnoz à partir de 1985.

Les années 80 ont vu le changement de direction à la MJC de Novel, (malheureusement pour nous car Daniel Sonzini devenait directeur du Centre Culturel Bonlieu et quittait la MJC de Novel). Les nouveaux « directeurs  » (à la gestion plus que douteuse) n’avaient pas la carrure de Daniel, cela a provoqué le départ du groupe de la MJC de Novel et la fusion avec le Spéléo Club d’Annecy.

Par la suite le groupe allait se reformer (voir avec Jerry pour les troglodytes 2ème partie).

Le fondateur des troglodytes (1965)

Michel Clerc dit Mick